Mettre en place un suivi des consommations

photo Mettre en place un suivi des consommations

Principe

Le suivi des consommations est une étape importante dans la mise en place d'une démarche environnementale, puisqu'il permet aux responsables d'établissements d'avoir une vision globale de leur établissement et ainsi de pouvoir identifier les principaux postes impactants sur l'environnement.

L'organisation de ce suivi passe par la mise en place d'outils de suivi et de sensibilisation des équipes.

Les consommations à suivre concernent:

  • les énergies (électricité, gaz, fioul, bois, ...),
  • l'eau
  • la production de déchets,
  • les achats de consommables (produits d'entretien, alimentaire, textile, produits d'accueil) ...

Explications

Quelque soit le type de suivi à mettre en place, il est nécessaire de trouver certaines informations sur les outils de suivi:

  • données chiffrées
  • unité de mesure (kWh, litres, kg, unité...)
  • temporel : un suivi sera forcément périodique de manière à pouvoir comparer la consommation d'une période sur l'autre: année, trimestre, mois, jour...
  • source: facturation (estimée ou réelle), relevés des compteurs, inventaires des stocks...

Ces outils prendront la plupart du temps la forme de tableaux, ou d'un ensemble de tableaux complémentaires:

  • tableau simple de relevé des compteurs, souvent imprimable et qui sera repris par la suite sous format informatique (ex. relevé des compteurs énergie hebdomadaire. 1 feuille pour 1 trimestre)
  • tableau de suivi global, sur lequel on reporte les données issues des sources (relevés, factures...)
    (ex. tous les relevés hebdomadaires sont indiqués pour l'année)
  • comparatifs par période à partir du tableau et/ou de graphes. Quelque soit la périodicité des relevés, on pourra comparer d'une année sur l'autre, d'un mois sur l'autre...

Il est important d'accompagner ces outils par un management efficace des équipes concernées:

  • en informant l'ensemble du personnel des suivis de cosnommations en cours, qu'ils soient ou non concernés directement
  • en formant le personnel concerné, et en insistant sur la rigueur de remplissage des outils tant en terme de fréquence qu'en terme de précisions des données chiffrées.
  • les outils et formations devront être accompagnés de procédures et consignes clairement rédigées.

Pour ce qui est de l'énergie, il sera possible d'observer l'évolution de la consommation d'une énergie en particulier ou la consommation énergétique totale de votre établissement.
L'idéal étant d'observer l'évolution des consommations sur plusieurs années pour qu'elle soit significative et ainsi de remonter sur les consommations des dernières années. Une étape indispensable également est de comparer les consommations à la fréquentation sur la même période, qui permet d'expliquer les baisses ou hausses de consommation. On peut ainsi comparer sur les différentes périodes, le ratio "consommation d'énergie (par exemple) en kWh par nuitée".
Les évolutions de consommations peuvent aussi trouver leur explication par des utilisations ponctuelles et exceptionnelles (vidanges annuelles d'une piscine, fuite importante sur le réseau d'eau, remplacement d'une chaudière, ...)

La pose de compteurs supplémentaires (à l'intérieur de l'établissement, après le compteur général) permet de quantifier séparément les consommations et de formuler un diagnostic différent pour chaque type d'usage. Suivant la taille de l'établissement, le sous-comptage peut-être plus ou moins poussé: on essaiera généralement de distinguer les consommations par type d'usage (cuisine, hébergement, blanchisserie, espaces verts, …)

Mise en oeuvre

Mise en place des outils et procédures

  • Reprendre les tableaux de suivi proposés dans les critères concernés pour les adapter à la configuration de l'établissement
  • Préciser par écrit une procédure de suivi des consommations
  • Organiser une réunion d'explication pour le personnel concerné par l'une des étapes du suivi

Utilisation des outils

  • Effectuer les relevés périodiques de consommations (eau, électricité, …) à partir des compteurs (généraux, ou sous-compteurs)
  • Intégrer les consommations issues des factures (réelles plutôt qu'estimées)

Analyse

  • Analyser l'évolution des consommations une fois par an ou plus fréquemment.

Coûts

  • Coût zéro en outils
  • Seul le coût salarial lié au temps passé sur la création et l'utilisation des outils peut être comptabilisé.

Bénéfices

  • Avoir une vision globale de vos consommations
  • Constituer un ensemble d'indicateurs permettant de suivre vos objectifs environnementaux
  • Détecter des surconsommations
  • Détecter les pistes d'amélioration de votre performance environnementale
  • Contrôler les dépenses et optimiser le budget

Contraintes

Besoin d'un engagement régulier du personnel: suivi des compteurs énergies et eau, comptage des déchets...